Jeux de balles… Jeux dangereux ? – CynoPsy™
CynoPsy™

Jeux de balles… Jeux dangereux ?

Jeux de balles… Jeux dangereux ?
18 janvier 2021 / by Maïorga - CynoPsy in Jeux canins

En ce moment, on constate qu’il y a un réel débat qui s’étend dans le monde canin. Le sujet de discorde ? Les jeux de balles !

Excitation, addiction, création de problèmes de comportement… Voilà ce qui est reproché à la mythique balle tant convoitée par nos chiens !

Alors voyons ensemble s’il faut effectivement interdire les jeux de balles, ou non !

Excitation : la balle est-elle coupable ?

Est-ce que la balle excite le chien ? Oui évidemment !

Est-ce que la balle peut rendre le chien difficilement contrôlable ? Oui, s’il n’est pas entrainé à prendre sur lui et que son humain n’est pas entrainé à observer la situation et garder le jeu sous contrôle !

Cependant, ce n’est pas forcément une bonne idée d’interdire strictement la balle. Si le chien monte en pression avec la balle, la cause de cette excitation n’est pas l’objet. En effet, la balle va être un catalyseur et venir potentiellement augmenter l’excitation de votre chien.

Si votre chien s’excite en présence de la balle, c’est qu’il est excité tout court ! C’est qu’ici le chien a une forme d’excitation de façon sous-jacente. Et si vous n’arrivez pas à gérer votre chien quand il y a la balle, c’est que vous allez devoir apprendre, tous les deux, à vous gérer, à communiquer et à travailler ensemble.

Une des autres causes probables à cette excitation, est que votre chien a un trop plein d’énergie. Il existe donc tout un tas de choses à décrypter avant d’accuser la balle !

Pourquoi le jeu dégénère-t-il ?

De manière générale, ce n’est pas le jeu en lui-même… Mais plutôt quand il n’y a pas de règle du jeu ! Ou bien lorsque les règles ne sont pas respectées.

Si vous êtes capable de créer des règles au préalable et d’intervenir lorsque l’excitation va devenir un petit peu trop grande, vous allez pouvoir gérer beaucoup mieux vos moments de jeux.

Le jeu de balle développe-t-il l’instinct de prédation du chien ?

Et non ! Que ce soit la balle, le bâton ou le frisbee, cela ne va en aucun cas donner envie à votre chien d’aller courir après un vélo ou un chevreuil !

Au contraire ! On pourra utiliser les apprentissages qu’on aura mis en place pendant le jeu de balle pour reprendre le contrôle lorsque le chien exprimera un problème (qui sera très différent) en cherchant à poursuivre le premier jogger venu.

Il est certain que si votre chien a tendance à être super réactif aux mouvements (ce qui est un problème différent de la prédation), et qu’on lui donne des jeux de poursuite non contrôlés, cela peut avoir des conséquences néfastes. Mais encore une fois, la cause n’est pas le jeu de balle en tant que tel.

Le jeu de balle peut-il devenir une addiction ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une addiction ? C’est une pathologie cérébrale qui engendre une dépendance à des comportements qui auront des conséquences qui vont être délétères. Et tout ceci dans le but de soulager un malaise intérieur.

Dans le détail, on va parler de dépendance et que si cette dépendance n’est pas assouvie, l’individu va être en difficulté psychologique. On peut également considérer que les conséquences du comportement addictif sont négatives pour l’individu.

Si votre chien n’est pas en obsession de la balle lorsqu’elle n’est pas là et qu’il n’est pas en mal-être lorsque vous ne jouez pas à la balle, il n’y a pas de problème d’addiction !

Alors, comment faire ?

De façon schématisée, si vous voulez que tout se passe bien, il faut fixer des règles.

Ensuite, observez vos chiens pour intervenir au moment où l’excitation devient trop importante. Vérifiez également, par des exercices extrêmement simples, que vous avez toujours un contrôle et une gestion des événements (par un simple « assis » de quelques secondes par exemple). Enfin, dès que vous constatez le moindre débordement, faites une pause !

Jeu de balle ou jeu de réflexion ?

Pouvoir se dépenser physiquement, reste un besoin canin. Il existe bien évidemment d’autres façons d’occuper son chien et de dépenser son énergie. Mais cela est à définir au cas par cas, en fonction des individualités. Si nous voulons être bienveillants envers nos chiens, il faut savoir s’adapter en permanence !

De manière générale, laisser vivre ses émotions est beaucoup plus bénéfique pour l’organisme que de les réprimer ! Une émotion, c’est positif !

Il est donc tout à fait possible de jouer avec à la balle avec son chien 😊

Leave a comment