Comment choisir son éducateur comportementaliste canin ?
CynoPsy™

Comment choisir son éducateur comportementaliste canin ?

Comment choisir son éducateur comportementaliste canin ?
11 janvier 2021 / by Manon Piovesan in Le chien au quotidien

Article rédigé par Manon de Cynologia.

De l’enseignement des commandes de base, à la rééducation en passant par l’entrainements aux sports canins, avoir à ses côtés un bon éducateur peut faire toute la différence.

Et c’est particulièrement vrai pour les nouveaux propriétaires de chiens ! Même si vous avez des années d’expérience avec des compagnons canins, seul un professionnel pourra vous aider à résoudre certains problèmes et à perfectionner vos connaissances.

De plus, les maternelles, récrées, écoles… sont de supers endroits pour socialiser son chiot et faire des rencontres encadrées et surveillées.

Mais quand vient le moment de choisir son éducateur, beaucoup se retrouvent perdus… Quelle différence entre un éducateur et un comportementaliste ? Quelles méthodes privilégier ? Quelles formations ?

Voici tout ce que vous devez savoir avant de choisir votre éducateur comportementaliste !

Educateur, Comportementaliste, ou les deux ?

En voilà une bonne question ! Mais quelle est concrètement la différence entre un éducateur et un comportementaliste ?

L’éducateur canin se chargera uniquement de changer le comportement indésirable par de l’éducation. Par exemple, Rex saute sur la table du salon. L’éducateur va simplement apprendre à Rex à ne pas sauter sur la table.

Educateur canin ou comportementaliste ?

Le comportementaliste canin va lui travailler sur la cause du problème et non pas sur les « symptômes », et donc théoriquement pas sur le chien. Dans notre exemple, le comportementaliste va déterminer le « pourquoi Rex saute sur la table » mais ne mettra rien en place pour changer ce comportement.

Il est selon moi indispensable de comprendre la cause d’un comportement dérangeant avant de vouloir le modifier. Comprendre la cause des problèmes permettra, entre autres, de mettre en place des compensations afin de ne pas créer de frustration chez le chien. Ces deux métiers étant sur le terrain indissociables, de plus en plus de professionnels prennent l’appellation « d’éducateur comportementaliste ».

Une troisième option existe : le Cynologiste. Le Cynologiste va quant à lui, prendre compte tout le système, c’est-à-dire tout l’environnement du chien (le ou les animaux du foyer, les humains, le lieu de vie…). Il sera capable d’analyser les comportements canins ET humains avant de proposer des solutions adaptées à toutes les individualités.

Un « véritable » éducateur comportementaliste ou un Cynologiste sont pour moi pour les meilleurs choix.

La formation

Aujourd’hui, tout le monde peut devenir éducateur ou comportementaliste canin. En effet, il n’a a pas de formation obligatoire pour exercer ce métier. Seul l’examen de l’ACACED est obligatoire pour toute personne souhaitant travailler avec les animaux (suite à une petite formation de 2 jours).

Et oui, toutes les Madames Michu et tous les tontons René peuvent devenir professionnels canin… Une petite carte de visite, un joli site internet et le tour et joué !

Eduquer, rééduquer, comprendre l’origines des problèmes ou encore analyser des situations demande une certaine connaissance du chien et un bon esprit logique. L’éducateur comportementaliste doit avoir un excellente timing, être capable de lire le langage corporel du chien et d’avoir de bonnes compétences relationnelles afin de pouvoir tout expliquer au chien, mais également et surtout aux propriétaires de manière pédagogique.

Les formations peuvent être plus ou moins longues, enseigner différentes méthodes pas toujours respectueuses du chien ou des techniques « prêtes à l’emploi » sans considération des individualités. Il est donc très important de se renseigner sur la ou les formations suivies par l’éducateur avant de confier son chien.

Je vous parle ici de la formation de CynoPsy. Une formation encadrée et chartée qui a pour but d’harmoniser le quotidien entre l’homme et le chien.

Les méthodes utilisées

Une fois vos recherches concernant la formation faite, vous pouvez prendre contact avec le comportementaliste canin. Demandez-lui les méthodes utilisées et sa philosophie. Assurez-vous d’être totalement à l’aise avec son approche.

Recherchez un éducateur qui utilise ce que l’on appelle le  » renforcement positif  » , c’est-à-dire l’utilisation de récompenses lorsque le chien effectue le comportement souhaité. Cette technique, basée sur la science de l’apprentissage des animaux, a l’avantage de renforcer les liens entre le chien et son humain, et de donner envie au chien d’apprendre.

On oublie les méthodes basées sur la « soumission » du chien, le rapport de force et tout ce qui ne respecte pas le bien-être physique et émotionnel du chien… Si vous entendez ou lisez sur le site internet des mots comme « hiérarchie », « dominance » ou « chef de meute », passez votre chemin 🙂 Je déconseille également les professionnels utilisant un « chien régulateur » (oui parce qu’on sait tous qu’envoyer un chien à la castagne lui apprendra la politesse *ironie*).

A l’inverse, ce n’est pas parce que vous voyez les mots « éducation positive » que le professionnel applique effectivement des méthodes douces et respectueuses pour le chien et son humain. On constate malheureusement un effet de mode sur cette notion, qui devient de plus en plus un argument marketing…

Choisir son éducateur canin

Cours collectifs ou séances individuelles ?

Il est également important de déterminer ce dont vous avez besoin. Avez-vous des problèmes de comportement comme le fait de sauter sur les invités ? Ou souhaitez-vous simplement apprendre à votre chien le « assis » ou le rappel à votre chien ?

Les cours collectifs seront plus adéquats dans le cadre de la socialisation des chiots ou l’apprentissage des commandes de base.

Pour le travail sur un comportement dérangeant, il sera préférable (et plus logique) de prendre une séance individuelle avec l’éducateur comportementaliste. Dans ce cas, les séances peuvent se faire à votre domicile, en extérieur ou parfois sur un terrain d’éducation.

A vous de choisir votre professionnel en fonction de vos attentes et des services proposés par les éducateurs.

Et si je ne trouve pas un éducateur qui me corresponde après de chez moi ?

Pas de chance, malgré toutes vos recherches, vous ne trouvez pas l’éducateur comportementaliste idéal près de chez vous…

Dans ce cas, je vous conseille d’élargir un peu le périmètre de recherche. Mieux vaut payer des frais de déplacement pour un service de qualité, surtout quand il s’agit d’améliorer le quotidien avec votre chien.

Une autre option existe également : les prises en charge à distance ! Après cette année 2020 très mouvementée, de nombreux professionnels proposent désormais des consultations via internet (Zoom, Skype ou WhatsApp par exemple).

Ayant testé moi-même cette solution à distance avec Tungaa & Idunn, je ne peux que conseiller cette option qui est tout aussi efficace ! Comme en présentiel, le professionnel prend le temps d’échanger, de comprendre les problématiques mais également de faire les démonstrations. Les échanges de vidéos qui s’en suivent sont même parfois plus précises car l’éducateur aura la possibilité de mettre sur pause et de revenir en arrière pour analyser toute la séquence (ce qui n’est évidemment pas possible en direct !).

Vous avez à présent toutes les clés pour choisir votre éducateur comportementaliste !

Trouver éducateur canin à distance

Article rédigé par Manon de Cynologia.

Leave a comment